Rechercher
  • François

Les études supérieures

L’enseignement supérieur en France est dense et varié, il est parfois difficile de s’y retrouver. Il convient de se déterminer à la fois sur un domaine d’études (droit, commerce, industrie…) et sur un type de diplôme (licence, BTS, école…).


Le domaine d’études

Il est souvent induit par le type de bac préparé. Un bachelier en STMG (Sciences et Techniques du Management et de la Gestion) va plutôt poursuivre dans un domaine lié au commerce, au marketing, à la communication, à la comptabilité… Le choix est plus large avec un bac général, et davantage orienté vers l’insertion professionnelle à court terme, avec un bac professionnel.




Le type de diplôme

Selon ses motivations et son projet, il est possible de se lancer vers des études plus ou moins longues. Certains parcours permettent de se préparer à un métier précis en suivant une formation précise : on devient architecte en suivant les études dispensées en école d’architecture, infirmier en obtenant le diplôme d’État permettant d’exercer le métier… D’autres formations, comme les cursus universitaires peuvent se construisent progressivement. Il est possible de démarrer par un BTS (brevet de technicien supérieur) en 2 ans, de poursuivre avec une licence professionnelle en 1 an et de compléter sa formation par un master en 2 ans.


La sélection

Après le bac, les élèves postulent à différentes formations supérieures. Les formations sont plus ou moins sélectives selon les cas et dépendantes des résultats obtenus en classes de 1ère et de terminale. Il est donc important de veiller à la qualité de son dossier pour obtenir la formation de son choix, et de choisir un bac qui permettra d’obtenir les meilleurs résultats possibles.

Les passerelles

Elles sont nombreuses : il est possible d’entrer en école d’ingénieurs ou de commerce après le bac, après une formation en 2 ans ou après une licence. On peut intégrer une école de journalisme à différents niveaux de formations et dans différentes spécialités…


LMD

Les universités et grandes écoles ont adopté une organisation des études en 3, 5 et 8 ans après le bac, conférant les grades de licence (L), master (M) et doctorat (D). Cela permet une meilleure mobilité des étudiants dans les pays européens. Sont également intégrées dans ce système des formations en deux ans comme les DUT (en cours de rénovation)*, les BTS ou les CPGE. Pour chaque diplôme, les enseignements sont découpés en semestres, correspondant chacun à 30 crédits ECTS (European Credits Transfer System), capitalisables et transférables en France et en Europe.

*Le DUT va devenir un diplôme intermédiaire, avec la création du Bachelor Universitaire de Technologie (BUT) en trois ans mis en place en 2021.


Onisep Strasbourg et Service Académique d’Information et d’Orientation, rectorat de Strasbourg
5 vues0 commentaire