Rechercher
  • François

Reconversion : 6 conseils pour changer de vie professionnelle

Parfois, le désir de tout changer est si fort que le risque est grand de se décider à la légère. La phase de réflexion est pourtant essentielle pour ne pas se lancer dans le mauvais projet, au mauvais moment. Voici quelques pistes pour procéder avec un peu de méthode.



1. Réfléchissez à votre situation et à votre état d’esprit du moment

Qu’est-ce qui vous anime ? Qu’appréciez-vous le plus dans chaque partie de votre vie professionnelle mais aussi personnelle ? Qu’est-ce qui vous plait aujourd’hui dans votre cadre de vie et qu’est-ce qui ne vous convient plus ? Attention à vous lancer dans un vrai projet, et à ne pas simplement fuir une situation existante devenue trop difficile, sans savoir de quoi sera faite la suite.


2. Avez-vous pensé à une reconversion progressive ?

En général, on préconise de se reconvertir par étapes, c’est-à-dire de ne pas changer tout de suite à la fois de métier et de secteur, mais plutôt d’évoluer progressivement. Il peut s’agir de changer de métier au sein de votre domaine. Ou de changer de domaine tout en conservant le même métier. Par exemple, quitter le job de commercial immobilier pour celui de commercial automobile. Rien ne vous empêchera plus tard de changer aussi de métier. Un bouleversement à la fois suffit !


3. Changer de vie implique une part de risque

Posez-vous les bonnes questions : vous ne voulez plus être salarié, mais quel est le degré de sécurité dont vous avez besoin ? Etes-vous capable de gérer l’incertitude ? En cas de coup dur, quels seront vos filets ? Quelle est par ailleurs la position de vos proches quant à ce projet ? Nombre d’initiatives échouent en effet par manque de soutien de l’entourage qui, au mieux, ne va pas vous aider, quand il ne cherchera tout simplement pas à vous faire changer d’avis.


4. Partez à la pêche aux infos

Glaner des informations sur le métier ou le secteur de vos rêves est essentiel pour vérifier la solidité de votre projet. La réalité est-elle conforme à votre idéal ? Y a-t-il réellement de l’emploi dans ce nouvel univers que vous lorgnez ? Le métier pratiqué au jour le jour correspond-il à l’idée que vous vous en faites ? N’hésitez pas à surfer sur le web afin de recueillir les témoignages et conseils de ceux qui ont franchi le pas. Mobilisez vos relations pour rencontrer des personnes travaillant dans ce secteur ou contactez des interlocuteurs via les réseaux sociaux (type LinkedIn ou Viadeo).


5. Redevenez étudiant… pour un temps

Reprendre une formation permet non seulement de mettre à jour ses compétences et de gagner en efficacité, mais aussi d’étoffer son réseau et de regonfler son estime de soi. Pour cela, de nombreuses possibilités existent. Simple remise à niveau en langues ou parcours plus long de quelques mois voire de toute une année, de nombreuses possibilités existent. En général, plus le virage professionnel sera important, plus la formation sera importante. Vous pourrez suivre ce cursus à l’université, en école, ou par le biais d’un organisme spécialisé. Quant à l’organisation des études, diverses formules existent, depuis le parcours à distance jusqu’aux cours classiques en passant par les formations à temps partiel ou les cours du soir.


6. Confrontez votre projet de reconversion à la réalité

Certains sites vous permettent de tester votre futur métier. Il peut être par ailleurs utile de faire un stage d’observation ou toute autre période professionnelle dans le secteur que vous visez pour vous assurer que votre rêve est réalisable. Une sorte de « période d’essai » pour confirmer votre choix, et vous renseigner sur les éventuelles compétences complémentaires à acquérir.

Antoine Teillet - StudyramaPro
60 vues0 commentaire