Rechercher
  • François

Secteur automobile : en route vers l’emploi !

Avec 370 000 salariés et 123 000 entreprises, le secteur des services de l’automobile englobe de nombreuses activités. Commerce et réparation automobile, contrôle technique, enseignement de la conduite, location, commerce de carburant, parc de stationnement ou encore démolition et recyclage représentent le cœur des métiers des services de l’automobile. Parmi toutes ces activités, le commerce et la réparation automobile constituent la majorité de la branche avec 100 000 entreprises et 290 000 salariés.


Des métiers en constante évolution

Le monde de l’automobile évolue constamment. Cela a un impact sur tous les métiers de la branche. Le vendeur automobile par exemple doit s’adapter non seulement aux nouveautés technologiques mais également à des modes de consommation qui changent.

Par exemple, il doit connaitre les évolutions qui touchent le véhicule (par exemple les motorisations hybrides et électriques) mais doit également s’adapter au mode d’achat des clients. Ces derniers ont tendance à s’informer d’abord par internet et privilégient de plus en plus l’utilisation de véhicules partagés (entre particuliers ou auprès des entreprises).

Les métiers techniques de la main-tenance et de la carrosserie-peinture sont également impactés par ces évolutions. La généralisation de l’électronique, les habilitations nécessaires pour intervenir sur les véhicules électriques ou hybrides, requièrent des équipements et des formations spécifiques qui font que les mécaniciens sont de plus en plus techniciens, analysant les pannes à travers un ordinateur appelé valise de diagnostic. Ne nous y trompons pas, avec le parc vieillissant, les besoins d’entretiens et de réparations en mécanique classique restent importants.



Des formations qui mènent à l’embauche

Les métiers des services de l’automobile sont un secteur qui recrute. Résultat : la majorité des jeunes qui se lancent dans une formation dans le secteur décrochent facilement un emploi.

Dans la filière de la maintenance en véhicule particulier, plus de 36 000 jeunes sont actuellement en formation, dont 47 % en alternance. Plus de 73 % des apprentis de cette filière sont en emploi 7 mois à peine après la fin de la formation.

D’autres filières connaissent cette tendance. En carrosserie par exemple, plus de la moitié des 13 000 formés sont en alternance. Et 68 % d’entre eux seront employés 7 mois après la fin de leur formation !

Près de 72 % des embauches se font sous la forme d’un CDI. Certains domaines comme la vente automobile (86 %), la carrosserie (78 %) et la maintenance (75 %) ont des taux de CDI à l’embauche plus élevés.


Les femmes ont toute leur place !

Dans le secteur des services de l’automobile, près d’un quart des salariés sont des femmes. Pourtant elles ne sont que 5 % parmi les alternants de la branche mais plus le niveau est élevé et plus la part des femmes augmente. Beaucoup n’ont pas osé choisir le secteur lors de leur première orientation : elles ont pourtant toute leur place parmi les 90 000 femmes du secteur.

source : www.metiers-services-auto.com

30 vues0 commentaire